Projet

Lobbywatch, Plateforme pour une politique transparente

Lobbywatch Suisse est une association à but non-lucratif qui gère une plateforme en ligne comprenant un instrument de recherche en ligne à l’intention des professionnels des médias ainsi qu’un magazine (blog). Lobbywatch a pour thème les liens d’intérêts existant entre Conseillers nationaux ou aux États et entreprises, associations et institutions. Parallèlement, l’influence de ces dernières y est analysée.

Il n’y pas que le nombre de mandats d’un parlementaire qui soit pertinent – l’influence effective de firmes, d’organisations faîtières et d’institutions l’est tout autant. Contrôler les intérêts particuliers opaques s’exerçant en amont du processus décisionnel du Parlement est important pour la démocratie. Les discussions récurrentes à ce sujet en sont la preuve. Les journalistes doivent toujours se poser la questions des motifs qui sous-tendent les décisions importantes. Grâce à Lobbywatch, il est possible de questionner efficacement les décisions actuelles du Parlement, voire d’éclairer de manière critique ceux qui sont politiquement au premier plan.

Sur la plateforme de Lobbywatch, il est possible faire une recherche précise selon ces critères:

  • Personnes
  • Partis
  • Secteurs économiques
  • Groupes de pression
  • Associations/Entreprises/Organisations
  • Facteur d’influence

Comment fonctionne Lobbywatch

Les groupes d’intérêt ont deux moyens de s’assurer un accès au Parlement.

Soit leurs membres, dirigeants ou administrateurs siègent eux-mêmes au Conseil national ou des États. Les parlementaires doivent faire connaître leurs liens d’intérêt aux Services du Parlement. Cependant, la liste correspondante n’est pas contrôlée; elle est souvent incomplète et dépassée.

Soit les groupes d’intérêts procurent à leur lobbyistes une carte d’accès. Chaque parlementaire peut ainsi permettre l’entrée de deux personnes au Palais fédéral. Ces personnes doivent seulement s’enregistrer avec nom et fonction sur la liste des invités des Services du Parlement. Cette liste n’est pas contrôlée; beaucoup parmi ces «invités» sont des lobbyistes. Ils dévoilent souvent leurs activités et leurs mandats. Là aussi, Lobbywatch les analyse.

Tous les les groupes d’intérêts n’ont pas la même influence sur la politique. C’est la raison pour laquelle Lobbywatch analyse leur structure organisationnelle ainsi que leur position durant le processus législatif. Sur cette base, Lobbywatch calcule un facteur de leur efficacité. À partir du nombre de relations avec des organisations et groupes d’intérêt et de leur facteur d’efficacité respectif, un facteur de lobbyisme est attribué à chaque parlementaire.

Nous suivre
Newsletter